Pédagogie de la non-violence :
vers un climat de classe positif

« La pédagogie non-violente, outil de construction d’une culture de la paix et de la non-violence »

 

Le but de l’éducation à la non-violence, dans le contexte de la situation sociale actuelle, est celui de favoriser l’évolution des individus vers des attitudes et comportements non-violents, capables d’apporter à la société une contribution dans la croissance du développement pour tous.

 

Public

Enseignants, animateurs.

 

Objectif :

Reconnaître les situations violentes vécues avec les enfants, les adolescents mais également les adultes dans les différentes institutions. Changer les conduites éducatives en appliquant une pédagogie non-violente. Donner des outils aux enfants et aux jeunes pour sortir des situations difficiles et changer les comportements violents. Développer la conscience et des compétences émotionnelles et relationnelles au sein de la classe.

 

Outils théoriques et pratiques

Inclure la non-violence dans les pratiques pédagogiques. Construire et animer des ateliers d’éducation non-violente via des techniques artistiques (mime, conte, dessin, modelage, collage, photolangage, cercle de parole, etc). Former d’autres responsables éducatifs (professeurs, animateurs).

 

Durée

Deux jours.

 

Méthodologie

Adaptée au public visé : enseignants, animateurs. Les méthodes pédagogiques sont actives et privilégient des mises en pratique autour de l’évolution des attitudes, des comportements, et de la communication, face à la diversité des situations rencontrées sur le terrain.

 

Formatrices

Tatiana De Barelli, graphologue et psychopédagogue, et Nathalie Gantelme, neuropsychologue.