Nature et écriture

 

La nature éveille l'enfant à ses cinq sens : odeurs, sons, gouts, observations, sensations tactiles. Elle est le socle d'apprentissage et d'émerveillement, de la relation à l'autre et à soi-même. Elle est donc source de langage : de ressentis, d'émotions, de pensées et d'idées. Eveiller l'enfant à la nature et à l'écriture, c'est lui faire percevoir cette double relation, de lui au monde, du monde en lui, se prolongeant dans un dire et un faire.

L'écriture rejoint ainsi la nature dans sa dimension intemporelle et sacrée.

 

Fiche pédagogique – PDF (2,4 Mo)